Imprimer

Les îles Perhentian

Publié dans Malaisie - Perhentian Islands

( 28 Votes ) 
Perhentian Islands
Les îles Perhentian 4.1 out of 5 based on 28 votes.

Encore une île me direz-vous ? Oui c'est vrai, mais quelle île ! La plage de sable blanc est un vrai délice et l'eau bleue turquoise d'une transparence hallucinante. Ce petit bout de terre perdue au nord-est de la Malaisie est un joyaux...


Départ de Cherating

À 7h30, nous sommes debout. Si tout se passe bien, un taxi doit venir nous chercher à notre hôtel. Nous prenons ensuite un bus (5 heures), puis un taxi pour nous emmener à l'embarcadère des Perhentian Islands à Kuala Besut.

Durian

En attendant notre départ, nous goutons le durian, ce fruit Malaisien à l'odeur déroutante ! Si déroutante qu'il est interdit dans les transports en commun en Malaisie. Difficile de décrire l'odeur mais disons que c'est un mélange de melon pourri et de poubelle en décomposition. Le goût lui est plus neutre et finalement assez accessible.

Embarcadère pour les îles Perhentian

Nous optons pour le slow-boat pour nous rendre sur l'île. Le bateau, un ancien chalutier est plus typique. L'embarquement est épique. Il faut traverser 5 autres chalutiers avec les sacs à dos pour accéder au nôtre. Le vieux diesel du moteur fait un bruit assourdissant et crache une fumée noire, mais la traversée est un délicieux moment.

Les îles Perhentian

Comme il n'y a pas d'embarcadère sur l'île, se sont des taxis-boat qui prennent le relais pour débarquer sur la plage. Nous choisissons Long Beach, la plage la plus touristique. Mauvaise idée ! Nous nous sommes retrouvés à arpenter la plage mais sans succès, tous les hôtels sont complets. Du coup, on a changé d'île, de Kecil, nous sommes passés à Besut. Et c'est tant mieux, car l'endroit est merveilleux !

Cette nuit, nous avons droit à notre premier méga orage. Avec le toit en tôle de notre bungalow, le vacarme est assourdissant. Au petit matin le ciel est voilé, mais il ne pleut plus. Finalement, un temps moins accablant de chaleur pour découvrir l'incroyable beauté de ces îles. Car si on pensait avoir vu une carte postale à l'île de Tioman, alors là, nous n'avons plus de qualificatifs. La plage de sable blanc est un vrai délice et l'eau bleue turquoise d'une transparence hallucinante. Mais la bonne surprise est encore ailleurs. Sous l'eau.

Vous avez aimé ce carnet de voyage ?

( 28 Votes ) 
Votez ou laissez un message dans le Livre d'Or

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.