Imprimer

Essaouira et son petit air de Bretagne

Publié dans Maroc - Essaouira

( 12 Votes ) 
Essaouira -  Le port
Essaouira et son petit air de Bretagne 4.1 out of 5 based on 12 votes.

Avec son port de pêche, ses mouettes et ses embruns marins, Essaouira a des petits airs de Bretagne. Seule la température extérieure est là pour rappeler que nous sommes bien au Maroc. Au final, Essaouira est assurément une ville belle et agréable qui vaut le coup d'œil.


Vendredi 6 août

Les 170 kilomètres jusqu’à Essaouira se passeront bien même si on comprend vite que la conduite marocaine est périlleuse. Ligne blanche ou pas, les voitures s’engagent sur des dépassements qui pour certains provoquent quelques montées d’adrénaline. Il vaut donc mieux rester concentré et redoubler de prudence.

Essaouira

Début d'après-midi, nous arrivons à Essaouira. Affamés, nous nous arrêtons dans le premier café-restaurant devant lequel nous pouvons garer la voiture. L'endroit est très sale mais finalement, le repas ne laissera pas trop de traces à l'estomac !

Comme la médina n'est pas accessible en voiture, nous décidons de suivre un « rabatteur » qui nous propose un logement. On atterrira finalement dans un studio dans le fin fond de la médina près des remparts. L'endroit est charmant avec ses deux terrasses dont une avec vue sur la mer. Nous apprendrons plus tard que cet endroit qui jouxte un quartier en ruines, n'a pas très bonne réputation. Dans le doute, nous changerons dès le lendemain.

Essaouira est une ville merveilleuse où il est agréable de se laisser perdre dans les nombreuses ruelles de la médina. Les volets bleus des maisons sur les murs blancs patinés par le temps sont de toute beauté et les remparts de la médina offrent une vue imprenable sur l'océan.

Le port d'Essaouira

Sur le port, l'activité n'est pas vraiment intense mais quelques pécheurs vendent encore du poisson à la criée. Les mouettes omniprésentes sont les premières gâtées !

En cette fin d’après-midi, nous prenons la direction des bars de la grande plage. Ici, c’est le quartier général des windsurfers. Il faut dire qu’Essaouira, continuellement balayé par un vent fort est un spot de windsurf mondialement reconnu. Et même si nous ne sommes pas amateurs de sports nautiques, il faut reconnaître que l'ambiance est sympathique et la population avenante.

Chez Ramess

Sur les bons conseils d‘Omar, une bijoutier rencontré l'après-midi, nous nous rendons au Ramsess, un excellent petit restaurant dans l’une des ruelles proches de la place Moulay el Hassan. Le jeune patron nous réservera un accueil chaleureux et sa cuisine raffinée nous ravira. L’occasion de déguster une salade d’oseille et un tagine de congres au miel réellement succulent. Chose plutôt rare, le restaurant a l’autorisation de vendre de l’alcool. Nous accompagnerons le repas d’un vin rouge local tout à fait honorable. Enfin, pour bien terminer le repas, nous fumerons le narguilé avec un couple de parisiens, elle institutrice et lui tailleur de pierres. C’est l’occasion d’échanger nos impressions sur ce merveilleux pays.

Après cette excellente soirée, nous aurons quelques difficultés à retrouver le chemin de notre appartement. Il est une heure du mat et à cette heure avancée, le quartier est un peu glauque. Nous y arriverons malgré tout, sans encombres.

samedi 7 août

L’hôtel Beaurivage sur la place Moulay el Hassan

Première décision du matin, changer d’habitation. Nous n’aurons aucune difficulté à trouver une chambre à l’hôtel Beaurivage sur la place Moulay el Hassan, la grande place d’Essaouira.

L'hôtel est simple mais propre et idéalement placé. Et comme toujours depuis notre arrivée au Maroc, le temps est chaud mais pas étouffant, c’est donc encore une belle journée qui s’annonce ! Nous passerons la journée au bord de la mer. L'eau n'est pas très chaude mais la plage est agréable. Dommage que le vent qui souffle fortement fasse voler le sable de la plage. Du coup, la petite sieste sur le bord de l'eau n'est pas super agréable...

Pour cette dernière soirée à Essaouira, nous mangerons un excellent couscous dans un riad de la ville. Demain nous prendrons la direction d'Agadir pour la suite de notre voyage.

Vous avez aimé ? Votez ou laissez un message dans le Livre d'Or

( 12 Votes ) 

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.