• slider-croatie3
  • Voyage Croatie

    Les perles de la Dalmatie présente un voyage de 3 semaines en Croatie, de l'Istrie jusqu'à Dubrovnik au sud. Un périple de 5 000 km en voiture le long de la somptueuse côte Dalmate à la découverte des villes, des plages et de la vie locale. Mais au mois d'août, il y a beaucoup de touristes...

Les perles de la Dalmatie

Imprimer

Parc National de Krka

Publié dans Croatie

( 13 Votes ) 
Parc National de Krka
Parc National de Krka 4.3 out of 5 based on 13 votes.

Avec ses chutes d'eau et sa nature luxuriante, le parc national de Krka est un lieu spectaculaire qui mérite amplement une halte. Et si la nature sent la crème solaire tant les touristes sont nombreux, se baigner dans cette eau jaillissante est un vrai bonheur.

La route entre Sibenik et le parc National de Krka

Lundi 8 août

Nous sommes cueillis à froid, par un bouchon sur la route de Sibenik au point d'hésiter à faire demi tour. Finalement nous maintiendrons le cap ! Deux options sont possibles pour visiter le parc, soit par Skradin avec un accès en bateau où par un chemin de quatre km environ, soit par Lozovac l'entrée principale. Trois voitures sur quatre vont à Lozosac, nous irons à Skradin !

Skradin

Skradin est un joli village posé le long de la rivière Krka qui se jette non loin de là dans la mer. D'ailleurs, on se croirait dans un bras de mer comme il en existe tout le long de la côte Adriatique, mais quelques roseaux sur les rives trahissent la présence de l'eau douce.

Accès au parc de Krka

Pour se rendre au parc, il faut prendre le bateau (gratuit !) qui remonte le fleuve et nous pose à l'entrée des cascades. À l'embarcadère, la queue est impressionnante et les bateaux qui s'en vont ressemblent à des boat people tant ils sont remplis ! Nous opterons finalement pour le chemin de randonnée le long de la rivière, une balade merveilleuse dans le sillon de la rivière entre le vert des collines boisées et rocailleuses et le bleu profond de la Krka.

Et puis l'entrée du parc approche, la foule grossit, grossit… Les cascades sont maintenant toutes proches mais ce sont d'abord les cris de la foule qui parviennent à nos oreilles. Au pied, des cascades, la pelouse est noire de monde. La nature ici sent la crème solaire ! Et on devine tout juste le vrombissement des cascades pourtant toutes proches !

Le parc de Krka a malgré tout quelque chose de magique. L'eau jaillit dans un flux bouillonnant et anarchique au milieu de la végétation. Ce spectacle somptueux est dû aux sols karstiques qui, en charriant des sédiments, provoquent des barrières naturelles qui transforment sans cesse le paysage. Un chemin joliment aménagé permet de longer les cours d'eau et d'admirer ce paysage hors du commun. On arrive même à en oublier la foule...

Pour le retour, nous choisissons la voix maritime, le trajet ne dure qu'un quart d'heure mais c'est un vrai régal.

De retour à Tribunj, nous mangerons dans un lieu auquel on peut attribuer la palme du plus mauvais restaurant de notre voyage. Le service a été horriblement long et les calamars grillés ressemblaient à des chamalows caoutchouteux. Seul, le spectacle offert par le serveur passablement empoté nous a fait franchement rire. Il a passé son temps à maugréer en faisant tant bien que mal son boulot, sous les reproches incessants de son patron...

Demain, nous reprenons la Magistrale direction Split.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.