Imprimer

Inde du sud - Organisation du voyage

( 3 Votes ) 
Inde du sud - Organisation du voyage 4.3 out of 5 based on 3 votes.

Sur la route des Maharajas

Sur la route des Maharajas est un voyage de 3 semaines qui nous a mené de Bombay à Madurai en Inde du sud. Un voyage organisé au fur et à mesure en se laissant guider par nos intuitions, nos rencontres, nos coups coeur. Et, une fois que l'on a compris que le temps Indien ne se déroule pas à la même vitesse que chez nous, que leur culture est à des années lumière de la nôtre alors on a pu savourer l'immense beauté de l'Inde...

Carnets de voyage en Inde du sud

Faut-il tout organiser avant le départ ?

Il n'est pas nécessaire de tout préparer à l'avance pour voyager en Inde, les infrastructures touristiques sont bien développées et il relativement aisé de trouver en "dernière minute" un hôtel. En ce qui nous concerne, nous avions réservé les deux premières nuits en arrivant à Bombay et nous avons organisé le reste du voyage au fur et à mesure. L'avantage évident est que nous avons pu faire notre itinéraire en fonction de coups de coeur. En résumé, il est relativement simple de s'organiser au feeling.

Le voyage a eu lieu du 29/07/2001 au 21/08/2001, soit une durée de 3 semaines.

Quels moyens de transport utiliser ?

Le train

Pour les distances courtes et moyennes, le train est le moyen de transport que nous avons préféré. Ce n'est pas cher, c'est relativement sûr et c'est un bon moyen pour partager un peu de la vie des Indiens : dans le train, il se passe tout le temps quelque chose ! À l'extérieur, c'est pas mal non plus, d'abord parce que les portes des trains restent souvent ouvertes.  Et ensuite parce que les trains traversent les villes et les villages et offrent ainsi des points de vue étonnants sur les Indiens qui vivent (nombreux) le long des voies.

Bien sûr, les temps de transport n'ont rien à voir avec nos TGV, il faut donc se mettre au rythme local...

Le bus

Le prix des bus est à peu près identique à celui des trains. Côté confort en revanche, ce n'est pas top ! Nous avons pris un bus ou les couchettes ressemblaient plus à des soutes à bagages qu'à des lits et puis la conduite indienne est si périlleuse qu'on n'est jamais très serein sur les routes. Par ailleurs, les Indiens ont développé des techniques très particulières pour les places assises. À Mudumalai par exemple, à l'arrivée du bus les Indiens se sont rués vers les fenêtres pour jetter un vétement, un sac ou n'importe quel objet sur le siège : le siège est alors réservé ! Évidemment, on n'avait pas compris la subtilité et on a donc voyagé debout...

La voiture

Nous n'avons pas testé la location de voiture, mais il suffit de regarder l'organisation du traffic sur les routes pour comprendre qu'il vaut mieux éviter de louer une voiture ! Sur les routes, c'est la loi du plus fort. Ici pas de priorité à droite (ni à gauche !), priorité au plus gros. Donc dans l'ordre camions, bus, autos, rickshaws, charues, vélos. Et en plus, il faut composer avec les vaches, elles sont sacrées alors elles ont tous les droits !

Le rickshaws

Qu'il soit motorisé ou non, c'est un moyen sympathique pour se déplacer en ville. Attention toute fois à s'assurer que le compteur est bien en route pour éviter les mauvaises surprises au niveau des prix. À défaut de compteur, négociez avant !

Aviez-vous des contacts sur place ?

Non, nous ne connaissions personne sur place mais les Indiens sont très accueillants ! Et puis on rencontre facilement d'autres voyageurs...

Notre itinéraire

En 3 semaines nous avons fait : Bombay, Goa, Mysore, Mudumalai, Cochin (Kochi), Allepey, Varkala, Madurai.

Cliquez sur les repères pour accèder aux carnets de voyage correspondants.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies.